Christiane Lahaie

Christiane Lahaie

Nouvellière, romancière, poète et essayiste, Christiane Lahaie, obtient, en 1984, un baccalauréat en littérature anglaise à l’Université McGill puis, en 1987, une maîtrise en littérature française à l’Université Laval. En 1992, elle soutient sa thèse de doctorat en littérature québécoise, profil création, à l’Université Laval. S’intéressant à la création littéraire, au cinéma et à la représentation des lieux dans la nouvelle québécoise contemporaine, elle est aujourd’hui professeure titulaire en création littéraire à l’Université de Sherbrooke, où elle a dirigé le Centre de recherches Anne-Hébert et les Cahiers Anne-Hébert de 1998 à 2003. Elle a également été membre du comité de rédaction de la revue Québec français de 1996 à 2001. Elle écrit des articles critiques, scientifiques ainsi que des nouvelles et de la poésie pour divers périodiques, au Québec et à l’étranger.

Christiane Lahaie a été finaliste au Grand Prix littéraire de la ville de Sherbrooke en 1998 pour Insulaires, un recueil de nouvelles publié en 1996 et réédité en 2005. Elle a mérité le Grand Prix du livre 2004 de la ville de Sherbrooke, dans le volet « fiction », pour Hôtel des brumes. Enfin, Chants pour une lune qui dort a reçu le Prix Alfred DesRochers 2005 et a été finaliste au Grand Prix du livre de la ville de Sherbrooke en 2006.

Page usherbrooke