Christiane Lahaie

http://www.usherbrooke.ca/dlc/nous-joindre/personnel-enseignant/lahaie-christiane/

Christiane Lahaie (Québec, 1960- ). Nouvellière, romancière, poète et essayiste, Christiane Lahaie, obtient, en 1984, un baccalauréat en littérature anglaise à l’Université McGill puis, en 1987, une maîtrise en littérature française à l’Université Laval. En 1992, elle soutient sa thèse de doctorat en littérature québécoise, profil création, à l’Université Laval. S’intéressant à la création littéraire, au cinéma et à la représentation des lieux dans la nouvelle québécoise contemporaine, elle est aujourd’hui professeure titulaire en création littéraire à l’Université de Sherbrooke, où elle a dirigé le Centre de recherches Anne-Hébert et les Cahiers Anne-Hébert de 1998 à 2003. Elle a également été membre du comité de rédaction de la revue Québec français de 1996 à 2001. Elle écrit des articles critiques, scientifiques ainsi que des nouvelles et de la poésie pour divers périodiques, au Québec et à l’étranger.

Christiane Lahaie a été finaliste au Grand Prix littéraire de la ville de Sherbrooke en 1998 pour Insulaires, un recueil de nouvelles publié en 1996 et réédité en 2005. Elle a mérité le Grand Prix du livre 2004 de la ville de Sherbrooke, dans le volet « fiction », pour Hôtel des brumes. Enfin, Chants pour une lune qui dort a reçu le Prix Alfred DesRochers 2005 et a été finaliste au Grand Prix du livre de la ville de Sherbrooke en 2006.

DIRECTIONS DE THÈSES ET DE MÉMOIRES

Thèses de doctorat

Marie-Dominique Billequey : Au café du monde, roman, suivi de Approches géocritique et géosymbolique du roman de la route nord-américain, essai (en cours).

Robert Daneau : Enfers, suivi de Vie et mort du postmodernisme (janvier 2005).

Maude Dénommé-Beaudoin : Le Cœur bègue, recueil de nouvelles, suivi de La représentation de la vieillesse chez trois nouvelliers québécois (1994-2001) (avril 2007).

Camille Deslauriers (Boursière, Fondation de l’Université de Sherbrooke) : Femme-boa, nouvelles, suivi de Le parcours initiatique de l’héroïne de nouvelles chez Aude et Esther Croft (décembre 2002). * Le recueil de nouvelles a été publié chez L’instant même.

Vanessa Courville : roman en prose poétique, suivi d’un essai sur la figure du spectre dans quatre recueils de prose poétique québécois (en cours).

Christophe Duret (codirection avec C.-M. Pons) Les jeux en ligne et le rapport aux lieux.

Rémi Labrecque (codirection avec N. Côté) Pièce de théâtre et essai sur le théâtre franco-saskatois. (en cours)

Annie Lagrandeur : Le collectionneur de sons, roman, suivi de Représentations de l’Orient dans quatre romans contemporains (en cours).

Marie-Claude Lapalme : Comme des galets sur la grève, nouvelles, suivi de Rêver le réel : L’espace dans la nouvelle fantastique onirique (octobre 2009)

Kateri Lemmens (boursière, Fonds FCAR et CRSH) : Cette pâle immensité, suivi de La part de l’œuvre : nihilisme et création (novembre 2004).

Mary Linda Vivian Onuoha, Konyere ou Les trois vies d’une femme (roman), suivi de La figure de la religieuse dans le roman francophone : quatre cas québécois (essai) (en cours).

Maude Pradet-Deschênes (boursière Vanier), Géographie du froid, roman, suivi deUne géocritique des lieux inventés  (en cours).

Danièle Simpson, Solos, roman, suivi de Le personnage fantôme et les enjeux de la narration, essai. (février 2006) * Le roman a été publié chez Vent d’Ouest.

Mémoires de maîtrise

Sonio Ammar, Nés du silence, nouvelles, suivi de Visages de l’exil et de De quelques stratégies narratives (mars 2002)

Marie-Claude Audet, Arrêtez de pleuvoir, nouvelles, suivi de Le personnage de nouvelles : prisonnier de son espace ? (octobre 2005)

Raphaël B. Chartrand, Journal de bunker (récit diaristique), suivi de Motifs uchroniques dans Le maître du Haut-château de Philip K. Dick (essai) (en cours).

Raphaëlle B. Adam, Servitudes (nouvelles), suivi de Fantastique et focalisation dans quatre nouvelles de Danielle Dussault (essai) (février 2016).

Nicholas Bachant-Lagacé, Horions, roman (extraits), suivi de Les fonctions narratives dans Trou de mémoire d’Hubert Aquin (en cours).

Amélie Blais, Préludes, nouvelles, suivi de Entendre pour mieux voir. Étude des relations musique/texte dans les recueils de nouvelles L’art de la fugue de Guillaume Corbeil (janvier 2013).

Alexandre Boudreau, Journal d’une désincarnation suivi de La fatigue d’être dans deux essais de Jacques Beaudry (avril 2012).

Marc Boyer, L’espace et le fantastique. Étude de la spatialisation dans quelques nouvelles fantastiques de Bertrand Bergeron, d’Hugues Corriveau et de Carmen Marois (avril 2004).

Julie Caron, Sous la poussière, suivi de Amour et haine : l’ambiguïté des sentiments dans la relation mère-fille (février 2005)

Julie Chamberland, Rien d’impossible, nouvelles, suivi de Figures du discours chez le narrateur-enfant (décembre 2004)

Anne-Marie Charland, L’impureté de La machine à broyer les petites filles. Étude de nouvelles criminelles (en codirection avec Marie-Pier Luneau, U. de Sherbrooke, octobre 2012)

Israël Côté-Fortin, Comment prendre une ville d’assaut suivi de L’insuffisance subjective : exercice et impasse du point de vue dans Yes Sir ! madame… et Being John Malkovich (novembre 2006).

Valérie Descôteaux (codirection avec S. Pouliot), Le grain de papier, roman historique, suivi de L’écriture d’un roman historique pour adolescents : écueils et stratégies, essai (septembre 2010).

Yan Desjardins : recueil de photo-littérature, suivi de Le dialogue image-textes dans deux recueils de photo-littérature québécois (en cours).

Marie-Ève Desharnais, Les jours heureux, scénario de court métrage, suivi de Petite histoire du court métrage au Québec. Des origines à l’an 2000, essai (avril 2015).

Virginie Doucet (codirection avec I. Boisclair) : La femme-enfant suivi de L’autocensure et le prix du dire dans le processus de création de Marie-Sissi Labrèche et de Nelly Arcan (août 2008).

Marc-André Dufour-Labbé, Chroni(c)ques, scénario de télévision (extraits), suivi de Écrire pour la télévision : suivre le guide… ou pas ? (juin 2015).

Francisca Gagnon : Les chercheurs d’aube, nouvelles, suivi de Liréécrire : une école en soi, essai (octobre 2010). *Le recueil a été publié chez Lévesque éditeur.

Marilyne Gagnon, Bunker (théâtre), suivi de La représentation de la figure du zombie au cinéma et au théâtre (essai) (octobre 2014).

Camélia Handfield, Dans le vide, nouvelles, suivi de Créer / explorer l’omission. Une étude des effets de non-dit dans le recueil de nouvelles Qui a tué Magellan ? de Mélanie Vincelette  (avril 2012).

Simon Lachance : Mort(s) et renaissance(s) de l’écriture dans deux récits postapocalyptiques (mai 2007).

Véronique Lacroix, Petites obsessions et Ironie et satire dans l’écriture de nouvelles destinées à la jeunesse  (mars 2001).

Catherine Ladouceur, Écrire le cri : la rupture du mythe de la mauvaise mère dans Annabelle de Marie Laberge et L’obéissance de Suzanne Jacob (mai 2000).

Isabelle Lambert, Présence de l’’ironie dans Est-ce que je te dérange ? et Un habit de lumière d’Anne Hébert (décembre 2002).

Marie-Claude Lapalme, Reflets, prose poétique, suivi de Temps et identité en prose poétique, essai (mars 2001).

Christian Lemay, Entre le temps et toi, poèmes, suivi de La poésie, les lieux, les mots, promenades réflexives (octobre 2003).

Isabelle Maes (codirection avec Pierre Hébert), La figure archétypale de l’Amazone : de la femme virile au soi féminin dans Les guérillères de Monique Wittig et L’ange amazone de Yolande Villemaire (septembre 2001).

Rachel Mayrand (codirection avec S. Pouliot) : Étude des caractéristiques du genre fantastique présenté dans la littérature jeunesse québécoise contemporaine pour adolescents (janvier 2007).

Éric Nadeau-Catudal : mémoire en création (en cours).

Denise Paré, Les contes de l’Oikos, création scénaristique, suivi de Une écocritique de la représentation filmique de l’habitat urbain (juillet 2013).

David Paulin, Camera del Mezzo (récit), suivi de Effets de vérité et de mensonge dans Cité de verre de Paul Auster (septembre 2013).

Érika Pellerin (codirection avec Réjean Bergeron), La Swala, suivi de À l’exemple de Rabelais, le grotesque contemporain et la possibilité grotesque (mars 2002).

Karine Pellerin, L’espace de la femme marginale dans Laura Laur de Suzanne Jacob et L’enfant chargé de songes d’Anne Hébert (mai 2005).

Amélie Pepin, Du mythe à la subversion : trois manifestations de la figure du zombie filmique (septembre 2011). (Le mémoire a été publié chez Michel Brûlé éditeur)

Sophie Prévost : L’esquisse, scénario de télésérie (extraits), suivi de Représentations de la famille dysfonctionnelle et renouveau dans la télésérie Aveux, essai (mai 2015).

Catherine Provost : La route des étoiles et autres nouvelles, suivi de Présence du réalisme magique dans deux nouvelles québécoises et deux nouvelles sud-américaines, essai (janvier 2015).

Jean-François Quirion (codirection avec David Leahy), Représentations de l’identité gaie dans le roman québécoise (juin 2002).

Ariane Régnier, Suivre le fil (nouvelles) et Le motif du labyrinthe dans quatre nouvelles d’Aude (essai) (en cours).

Carl Rocheleau, Le cirque dans le ciel, récit suivi de Déconstruire le mythe, essai  (septembre 2011).

Jason Roy, Les regards (nouvelles), suivi de Le motif du mauvais œil dans les nouvelles fantastiques de Bertrand Bergeron (essai) (en cours).

Gabriel Sabourin : Odeurs de fin du monde : l’espace olfactif dans Des anges mineurs d’Antoine Volodine (août 2014).

Cassandre Sioui,  De l’enchevêtrement des frontières à la précarité identitaire : une étude de la représentation des lieux dans Ourse bleue de Virginia Pésémapéo Bordeleau et Kuessipan de Naomi Fontaine (octobre 2014).

Carolyne Tellier, Argumenter au féminin. Étude des stratégies discursives et énonciatives dans La lettre aérienne de Nicole Brossard, Entre raison et déraison de France Théoret et La bulle d’encre de Suzanne Jacob (octobre 2003).

Caroline Thérien, Tasséomancie, nouvelles, suivi de Effets de cotextualisation dans Insecte de Claire Castillon, essai (janvier 2015).

Carine Tremblay, Les dispositifs de sexe/genre dans l’œuvre de deux auteures de science-fiction québécoise : E. Vonarburg et E. Rochon. (Boursière CRSH) (décembre 2004).